Port de chargement de solides avec vanne à boule :

Une vanne à boule avec une ouverture de 3/8″ de diamètre peut être installée sur n'importe quel cylindre d'un litre ou plus et utilisée conjointement avec une pipette haute pression pour injecter des boues sous pression. Elles sont ouvertes ou fermées avec un quart de tour de la poignée. Des vannes de plus grand diamètre sont disponibles pour les récipients de 1 gallon et plus. Ces vannes à boule résistent à la pression totale développée dans un réacteur à des températures modérées, mais leur pression nominale chute rapidement à des températures supérieures à 100 °C.

Dispositif d'ajout de catalyseur interne :

Parr a mis au point un dispositif unique permettant d'ajouter de petites quantités de solides (ou de liquides) à partir d'un récipient scellé contenu dans un réacteur. Il est particulièrement intéressant pour les utilisateurs qui effectuent des études cinétiques de réactions catalytiques. Ce dispositif consiste en une petite chambre cylindrique avec un bouchon qui est scellé au corps par un joint torique. Le joint torique standard en PTFE limite le fonctionnement à ∼260 °C. Un joint torique Kalrez est disponible en option pour une utilisation jusqu'à ∼315 °C. Le dispositif se fixe sur la face inférieure de la tête de la cuve avec un raccord 1/8″ NPT. Pour décharger le contenu du support, une pression de gaz est appliquée à travers une valve installée sur le dessus de la tête. Lorsque la pression appliquée est supérieure à la pression à l'intérieur du réacteur, le bouchon est forcé de s'ouvrir et le catalyseur ou les autres contenus du support seront libérés dans le réacteur. Ce dispositif fonctionne le mieux dans les mini-réacteurs plus grands, de 450 et 600 ml, et dans les réacteurs Parr de 1 litre et plus.

 

Dispositif de chargement des solides :

Un dispositif de chargement des solides dans la tête d'un réacteur peut servir d'orifice de chargement des solides à la pression atmosphérique. Le corps de ce dispositif est usiné avec un cône interne pour faciliter l'introduction des solides dans la cuve. Il est doté d'un bouchon à vis pratique avec un joint torique en FKM pour une utilisation jusqu'à 225 °C. D'autres matériaux de joint torique sont disponibles sur demande, soit pour un fonctionnement à plus haute température, soit pour la compatibilité des matériaux.

 

Dispositif externe d'ajout de catalyseur :

L'ajout d'une chambre spécialisée de 5 ou 10 ml avec une fermeture sans outils et deux valves au dispositif de chargement des solides ci-dessus ajoute deux fonctions importantes :

L'ensemble chambre/valves peut être retiré du réacteur sans outils et rempli dans une boîte à gants, par exemple, si un catalyseur sensible à l'atmosphère est utilisé.

Une fois l'ensemble chambre/valves rattaché au réacteur, une source de gaz à haute pression peut être connectée au sommet du dispositif pour permettre l'ajout de catalyseur au réacteur à une température et une pression élevées.

Comme le dispositif interne d'ajout de catalyseur (ICAD) présenté ci-dessus, le XCAD est idéal pour les études cinétiques et est souvent associé à une burette à gaz pour les études de criblage/caractérisation des catalyseurs d'hydrogénation à pression constante.